A la découverte du Québec (ppt)

P Imprimer Envoyer
Pelletier et fourreur
Le Pelletier est l'artisan qui apprête les fourrures et les transforme en pelleteries. Le fourreur est celui qui transforme les pelleteries en biens vendus à la clientèle. Dans les villes de France, où le volume de production le justifie, les pelletiers et les fourreurs forment deux corps de métier bien distincts, mais forcément liés entre eux. En Nouvelle-France, l'artisan se doit d'être polyvalent et le pelletier se présente aussi comme fourreur et même chapelier ou gantier.

Extrait tiré de : Tougas, Rémi (2003) : L'Allemande : la scandaleuse histoire d'une fille du roi, 1657 - 1722. Sillery, Québec : Septentrion, Chapitre 3, Pelletier et fourreur, p. 25.


Pionnier
Le pionnier désigne, en Nouvelle-France, la personne qui prend l'initiative de s'installer sur un territoire et d'en défricher la terre. Le pionnier et la pionnière sont vus comme étant à l'origine de l'exploitation de ce territoire.
http://www.civilization.ca/vmnf/boucher.fra/lexique.html



Parcs et lacs
Il y a vingt parcs provinciaux à découvrir, avec des paysages grandioses et l’authenticité garantie, avec des lacs, des rivières, une faune et une flore exceptionnelles et aussi des sites historiques et des écomusées. Des activités de découvertes et sportives en toute saison. Site internet : www.parcs-canada.gc.ca



La Poutine

Au Québec, la poutine est un mélange de pommes de terre frites avec du fromage Cheddar en grains et une sauce brune particulière assez chaude pour faire fondre en partie le fromage. Comme tout met populaire, elle se décline en différentes variantes.

Ingrédients
5 pommes de terre de taille moyenne (pour faire les frites)
1 sachet de sauce BBQ ou autre sauce brune (ni piquante, ni sucrée)
du fromage en grains, difficile à trouver en Europe, certains mettent du cheddar râpé ou à la limite de la mozzarella.
Recette
1.Faire des frites de taille moyenne et de préférence en utilisant le mode belge des deux cuissons.
2.La première à 160-170°C et la seconde (2 minutes) à 180-190°C.
3.En même temps, préparer la sauce, en suivant le mode de cuisson sur le paquet.
4.Dans une assiette, versez la sauce sur les frites. Selon si vous préférez votre fromage fondu ou encore un peu couinant (possible avec le véritable fromage en grain), ajoutez le fromage avant ou après la sauce.


La pêche blanche

Pêche pratiquée sur une étendue d'eau gelée à travers un trou fait dans la glace. Synonyme : pêche sur glace. La pêche blanche est parfois pratiquée directement au grand air, parfois à partir d'une cabane dans laquelle se trouve un trou dans le plancher.



La parlure québécoise et l’hiver

Aujourd’hui, vu qu’il fait frette, j’ai mis mes bottes d’hiver, mon kanuk, ma tuque, mon foulard et mes mitaines. La tempête de neige d’hier au soir nous a laissé des bancs de neige de 10 pieds de haut, ensevelissant les chars parqués de chaque côté de la chaussée. Il n’y a présentement qu’une poudrerie qui fouette un peu mais qui recouvre la maudite glace noire, haïe des automobilistes! Toutes ces bordées de neige font sortir les déneigeuses, les souffleuses et les chenillettes qui chargent et transportent la neige dans des dépotoirs à neige, déjà à moitié pleins! A quand le redoux et sa sloche?

frette = grand froid
bottes d'hiver = chaussures montantes fourrées
kanuk = manteau de marque Kanuk
tuque= bonnet
foulard = écharpe
mitaines = gants
tempête de neige = bordée de neige
banc de neige = congère
poudrerie = blizzard
glace noire = verglas
déneigeuse, souffleuse, chenillette = engins de déneigement
dépotoir à neige = lieu de stockage de la neige
sloche (ou slush) = neige fondante
 
(http://quebec-expatriation.blogspot.com/2008/03/la-parlure-qubcoise-et-lhiver-exercice.html)

Parlure québécoise
Petit lexique


Depuis que je suis tombé en amour, tous les vendredis soirs, je saute dans mon char, pis je monte au Saguenay pour trouver ma blonde, pis foirer avec la gang de chums. Là-bas, les Bleuets y sont pas achalés, ils lâchent leur fou facilement. Je m'arrête dans une binerie sur le bord de la route pour me sucrer le bec avec la tarte aux bleuets qui est écoeuremment bonne. Juste avant de repartir, je prends du gaz parce que ce serait ben plate de rester pogné sur le chemin à me faire manger par les maringouins. Je planche pour arriver au plus vite et être là avant la noirceur. Tiens ben ta tuque et tes bobettes que je me dis, ça va y aller par là ! La radio joue au boutte, je suis aux petits oiseaux. Dernier tournant, je vois la maison de ma blonde. La patate fait boum boum en la voyant qui descend de la galerie pour me donner un petit bec dans le cou et me demander dans le creux de l'oreille : " tu m'aimes-tu ? ". Je lui réponds :" faix pas simple, tu sais ben que je t'haïs pas, pantoute ".


... en français de France, comme ils disent

Depuis que je suis amoureux, tous les vendredis soirs, je monte dans ma voiture et je vais au Saguenay pour trouver ma copine et faire la fête avec mon groupe de copains. Là-bas, les gens du Saguenay ne sont pas gênés, ils s'amusent facilement. Je m'arrête dans un restaurant sur le bord de la route pour me régaler avec de la tarte aux myrtilles qui est exceptionnellement bonne. Juste avant de repartir, je prends de l'essence parce que ce serait très ennuyeux de rester bloqué sur le chemin me faire manger par les moustiques. Je mets le pied au plancher pour arriver au plus vite et être là avant la nuit. Accroche bien ton bonnet et ton caleçon que je me dis, ça va aller vite par là ! La radio joue, le son poussé au maximum, je suis heureux. Dernier virage, je vois la maison de ma copine. Le cœur fait boum boum en la voyant descendre du balcon pour m'embrasser dans le cou et me demander dans le creux de l'oreille : "M'aimes-tu ?". Je lui réponds : "sois pas bête, tu sais bien que je ne te déteste pas du tout".

Cf. aussi: Expressions québécoises
Cf. aussi: http://pagesperso-orange.fr/alain.perron/Parlurequebecoise.htm

 
Goto Top