A la découverte du Québec (ppt)

X Imprimer Envoyer
Xénophobie

« Les Québécois ne sont ni plus xénophiles, ni plus xénophobes que les autres citoyens des sociétés occidentales...
Le petit nombre d’ancêtres que les francophones ont en partage fait que les liens de parenté sont serrés. Dans chaque famille il y a un expert en généalogie qui peut remonter dans la lignée familiale jusqu’au village de France d’où sont partis ses pères il y a trois siècles. Parce que l’Église gardait les registres des naissances, des mariages et des décès, et puisque la guerre n’a mamais dévasté le pays, les Québécois connaissent souvent leur arbre généalogique sur dix générations, mieux que les Français eux-mêmes.
Les Québécois d’ascendance française sont xénophiles parce qu’ils sont curieux des autres. La plus belle fête du pays fut celle de 1976 où l’Esposition universelle leur permit de rencontrer des citoyens du monde entire. Mais certains sont xénophobes pqrce qu’ils n’acceptent pas facilement de considérer de famille quelqu’un né dans une autre communauté culturelle.
Les mariages inter-culturels et interethniques permettent un métissage de la famille d’origine candienne-française, mais ces mariages sont encore relativement rares parce que les diverses cummonautés ont encore toutes, à leur manière, des réactions de repli. » (Dupays 1988 :105-106)
 
Goto Top